Rechercher

La confiance en soi dès l'enfance

Dernière mise à jour : 28 oct. 2021

" La confiance en soi, dans la vie, ne se décide pas, elle nous est donnée par les autres, d'abord les parents, puis l'entourage." Catherine GUEGUEN Pour une enfance heureuse. Qu'est-ce que la confiance en soi ? La confiance en soi est un rendez-vous avec soi-même. C'est bien se connaître, croire en son potentiel et en ses capacités. Être confiant, c'est être bien centré, solide. Isabelle Filliozat, que l'on ne présente plus, a mis en avant quatre étapes indispensables au développement de la confiance en soi.

  • La sécurité intérieure ou l'attachement de base

Elle s'acquière dès la naissance. C'est ce lien d'attachement si fort que le nourrisson, et plus tard l'enfant, a avec sa figure d'attachement qui définit cette sécurité. Elle se traduit par tous les petits gestes du quotidien : les câlins, les bisous, les gazou-gazous (Oui, on le fait tous ! Et c'est totalement normal et sain de le faire). Ce sont aussi les réponses apportées aux besoins physiques (faim, soif, température, change, confort...) et l'accompagnement des émotions (stress, peur, colère, joie...).

  • L'affirmation des besoins

Vous la connaissez cette période sensible ou vous n'entendez que NON ? Cette période ou votre enfant s'oppose à tout ou presque. Et bien votre enfant s'affirme, il prend conscience qu'il existe en tant que personne séparée de ses parents, et il apprend à apprivoiser ce MOI qu'il devient doucement. C'est à ce moment clé que nous, parents, pouvons participer au renforcement de la confiance en lui. Et cela passe par le respect de ses choix, de ses émotions, de ses désirs, de son discernement. Autorisons nos enfants à être eux même et différents de nous! Leur confiance n'en sera que renforcée.

  • L'acquisition des compétences

Et si nous faisions confiance aux capacités de nos enfants? Il est tellement plus simple parfois de faire à la place de nos enfants. On y gagne en temps, en énergie et en confort. Mais ça ne fonctionne que sur l'instant. Car ce faisant, nous étouffons dans l'œuf les envies d'explorations de nos petits et nous freinons leurs envies d'apprendre. Alors même si, oh punaise, ça irait 100 fois plus vite que nous zippions la poche de son sac à dos à sa place...abstenons nous! Autorisons-le à explorer, à manipuler, à tomber (en sécurité), à recommencer autant de fois qu'il lui faudra pour y arriver. Acceptons que leurs productions ne soient pas des chefs d'œuvres de suite, que leur imagination aille loin, très loin... (Oui, tata Simone a 3 yeux et 6 doigts! M'enfin! ), qu'ils débordent en coloriant, etc...

  • La reconnaissance par les autres

La confiance en soi augmente lorsque, face à nous, nous avons le sentiment d'être pris en compte, d'être entendus, considérés. Donnons à nos enfants des missions qui nourrissent la confiance que nous avons en eux. Ces petites tâches qui augmentent leur confiance et qui facilitent également notre quotidien : demander du pain à la boulangère (quand tu as oublié ton masque, ça aide), peser les fruits au primeur du coin. Faisons participer nos enfants au quotidien de la maison en leur demandant leur avis, ce qu'ils pensent de tels ou tels sujets... Faisons-les participer à la planification des activités, laissons-les nous montrer ce qu'ils savent faire. La confiance en soi se façonne tout au long de la vie. Commençons dès le plus jeune âge !

45 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout